Avocat pension alimentaire Paris 11

La pension alimentaire est une somme d'argent, versée par l'un des parents à l'autre, dans le cadre de la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants.

Il n'est pas rare que la pension alimentaire soit source de conflits pour des époux, des pacsés ou des concubins en instance de divorce ou de séparation.

En tant qu'avocat, Maître Patrick HAGEGE mobilise ses connaissances en droit de la famille au service des parents de Paris qui se retrouveraient engagés dans un contentieux relatif à la pension alimentaire.

Votre avocat de Paris 11 fait valoir les droits et les intérêts de sa partie devant le Juge aux Affaires Familiales.

La pension alimentaire : quand doit-elle être versée ?

On distingue la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants de la pension alimentaire, versée au titre du devoir de secours.

La contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants

La pension alimentaire, désormais appelée " contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants ", est versée lorsque des parents divorcent. Elle constitue une aide financière pour l'un des parents.

Généralement, la pension alimentaire est versée au parent chez lequel est établie la résidence habituelle des enfants. Toutefois, une pension alimentaire peut également être due dans le cadre d'une résidence alternée. Tout dépend de la situation financière et professionnelle de chacun des parents. Il revient au Juge aux Affaires Familiales de statuer sur le versement et le montant de la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants.

La pension alimentaire au titre du devoir de secours

Tant que le jugement de divorce n'est pas prononcé, les époux doivent respecter les obligations inhérentes au mariage, telles que le devoir de secours.

Toutefois, au cours de la procédure de divorce, il n'est pas rare que les conjoints décident de vivre séparément. Les nouvelles conditions de vie de chacun peuvent très vite se révéler inégales : des disparités se créent.

Pour pallier ces dissemblances, le Juge aux Affaires Familiales peut décider que soit versée une pension alimentaire, au titre du devoir de secours.

Lorsque le divorce est prononcé, le devoir de secours prend fin. La pension alimentaire peut toutefois laisser place à une prestation compensatoire, si la séparation donne lieu à des disparités de niveaux de vie.

Montant de la pension alimentaire

Le Juge aux Affaires Familiales s'appuie sur divers critères pour déterminer le montant de la pension alimentaire.

Maître Patrick HAGEGE, votre avocat en droit de la famille de Paris 11, représente le débiteur ou le créancier devant le Juge aux Affaires Familiales, pour que le montant de la pension alimentaire soit juste, au regard de la situation de sa partie.

Révision de la pension alimentaire

Au fil des années, la situation financière et professionnelle de chacun des parents change. Les critères sur lesquels s'était appuyé le Juge aux affaires familiales pour la fixation du montant de la pension alimentaire se révèlent alors obsolètes. Toute évolution de grande ampleur peut donner lieu à une révision de la pension alimentaire.

Compétent en droit de la famille, Maître Patrick HAGEGE, avocat à Paris 11, fait valoir les droits et les intérêts du débiteur ou du créancier devant le Juge aux Affaires Familiales, en cas de révision de la pension alimentaire.

Non-versement de la pension alimentaire

Lorsqu'une pension alimentaire n'est pas intégralement versée pendant plus de deux mois, le débiteur commet un délit d'abandon de famille. Des recours peuvent être exercés.

Contact

Consultez également :

Rappel Gratuit

Les actualités
  • Actualités juridiques de Me HAGEGE, Avocat à Paris 11

    Retrouvez toute l'actualité juridique présentée par Maître Patrick HAGEGE, avocat installé à Paris 11, intervenant principalement en droit de la famille, droit pénal, droit routier, droit des étrangers et droit du travail.

Voir toutes les actualités
c